Addiction au porno que faire ?

Si vous passez trop de temps à regarder des films pornographiques et à vous masturber. Que vous en avez besoin. Mais qu’après la masturbation et le moment passé sur internet à chercher une vidéo X vous avez un sentiment de mal être, de culpabilité voire de colère envers vous. Vous avez sans doute une addiction au porno et à la masturbation.

En tant que sexologue, je pose la question de la dépendance à la pornographie à chaque fois qu’un homme à un problème d’érection, souffre d’éjaculation précoce ou à une difficulté à éjaculer. Car de plus en plus d’hommes ET DE FEMMES sont accros à la sexualité.

Il faut toujours se demander si l’excès de vidéos x ne peut pas être la source du problème avant d’acheter du Viagra ou de penser à un problème de santé, en cas de trouble de l’érection.

Pourquoi suis-je accro à la pornographie ?

Si vous voulez vous défaire de votre addiction au porno et à la masturbation compulsive il faut comprendre pourquoi on devient accro au sexe. Car on combat mieux un ennemi que l’on connaît.

Votre besoin de pornographie est sans doute lié à une dépendance à la masturbation. C’est en fait elle qui est à l’origine du problème.

Le responsable de l’addiction sexuelle est l’instinct

La sexualité a avant tout été créé pour faire des enfants. Si nos ancêtres n’avaient pas eu cet instinct au fond d’eux, nous ne serions pas là. Notre cerveau nous pousse donc à nous reproduire. Pour de vrai ou « en faisant semblant ».

Car il ne fait pas la différence entre un orgasme obtenu lors d’un rapport sexuel et le plaisir lié à la masturbation. Pour lui, toute jouissance est synonyme de reproduction. Il nous récompense donc pour cet acte sexuel.

C’est le dérèglement de ce système de récompense qui est responsable de l’addiction sexuelle et de la masturbation compulsive. Ce qui ne devrait être qu’une envie, devient quand on est sexe addict un besoin.

Nous sommes sur terre depuis 300 000 ans et la pilule contraceptive n’existe que depuis 45 ans. Notre instinct primaire n’a pas encore « compris » que nous pouvions faire l’amour sans faire un bébé.

Si vous avez une addiction au porno et une masturbation compulsive c’est à cause de la dopamine

La nature veut deux choses: Que nous vivions et que nous nous reproduisions.

Pour que nous fassions ce qui est bon pour nous (de son point de vue), elle utilise une méthode simple et efficace:

  • Nous récompenser quand nous faisons ce qu’elle veut.
  • Nous punir quand nous ne faisons pas ce qu’elle souhaite

On appelle cela la méthode de la « carotte et du bâton » (ou le circuit de la récompense). Ce nom vient du fait que pour faire avance un âne vous pouvez lui taper dessus ou l’attirer avec une carotte.

  • Chez nous le bâton est la frustration voire la souffrance.
  • La carotte le plaisir. Ou plutôt une décharge d’un produit chimique appelé Dopamine. Car quand nous avons une sensation plaisante c’est juste que notre cerveau vient de libérer cette substance.

Nous aimons la Dopamine et la sexualité en produit beaucoup.

Quand ce produit va dans une zone spéciale de notre cerveau nous ressentons du plaisir. A tel point qu’une expérience a été faite où des chercheurs ont « sauté » l’étape dopamine en installant des électrodes à cet endroit chez des rats.

Les rats pouvaient stimuler eux-même leur zone du plaisir juste en appuyant sur un levier. Quand ils ont compris cela, ils se sont mis à le faire sans arrêt. Oubliant même de se nourrir, de se reposer et de boire.

Vous n’êtes en fait pas accro à la pornographie mais à la Dopamine. C’est elle que vous cherchez en vous masturbant devant un film X. C’est important à comprendre pour se débarrasser de l’addiction au porno.

Une courte vidéo qui explique très bien pourquoi le système de récompense vous rend porno addict…

Il existe une sensibilité biologique à la dépendance sexuelle

De manière naturelle certains ont plus tendance au besoin compulsif. Que ce soit l’addiction au porno ou les autres dépendances comportementales (tabac, alcool, internet…).

Souvent ils « pensent trop ». Réagissent à la moindre stimulation et commencent à réfléchir, à anticiper. Cela donne en général des gens plus stressés et plus anxieux. Il ne s’agit pas là de quelque chose de psychologique mais de neurologique. Une particularité physique de leur cerveau.

Il n’y a pas à culpabiliser d’être sensible et donc plus à risque en matière d’addiction au porno. Nous ne sommes pas responsables du cerveau que nous avons. Par contre il faut d’autant plus apprendre à se protéger dans un monde hyper-stimulant.

Pourquoi ais-je une dépendance à la masturbation ?

Le sexe est une des choses que notre instinct veut nous faire faire. Il nous récompense donc à chaque fois que nous avons un orgasme car pour lui nous venons de faire un enfant. Cela même dans la masturbation car il ne fait pas bien la différence.

Cette libération de dopamine provoque donc une sensation agréable: Le plaisir sexuel. Cela est lié au système de la récompense du corps.

Comme nous voulons tous le plaisir, dans la sexualité ou ailleurs, si jouissance sexuelle égale plaisir, nous allons rechercher l’orgasme. D’autant plus qu’il est facile d’y accéder grâce à la masturbation.

Se masturber

  • Est rapide (du moins avant de tomber dans la masturbation compulsive).
  • Gratuit.
  • Permet de se « changer les idées », de « ne pas penser ».
  • Est plus simple que de trouver un ou une partenaire pour avoir une relation sexuelle de couple.

L’addiction au porno et à la masturbation n’est pas une question de quantité ou de fréquence. Vous pouvez vous masturber tous les jours et même plusieurs fois par jour sans être dépendant. Le fait d’être addict est plus lié à la notion de besoin du geste et à l’existence d’une souffrance.

La majorité d’entre nous découvre la sexualité par la masturbation. il y a même une sorte d’obligation pour les hommes (en argot, les petits garçons sont des « branleurs »).

Vous avez donc sans doute commencé à vous masturber de façon naturelle en découvrant votre corps. Ce qui est très bien. Puis vous vous êtes rendu compte que c’était agréable.

La première partie de notre vie est le moment idéal pour faire des enfants. L’instinct sexuel est donc très fort à l’adolescence et quand on est jeune adulte. En partie parce que nous sommes moins fatigués et que le taux de testostérone (qui joue un rôle dans la libido) est plus fort.

Les femmes aussi ont de la testostérone, même si c’est en dose beaucoup plus faible que les hommes. Cela joue un rôle dans leur désir sexuel.

Une personne qui se masturbe trop dérègle le système de récompense

Pensant que vous faisiez quelque chose de bien pour l’espèce, à chaque masturbation, votre cerveau à libéré une dose de dopamine pour vous récompenser. C’est cela le plaisir appelé jouissance.

Si vous étiez très stressé, isolé, manquiez de confiance en vous les sources de plaisir dans votre vie n’étaient peut-être pas si nombreuses. Du coup vous vous êtes habitué à vous masturber pour vous sentir bien. Puis il y a eu un phénomène d’accoutumance.

Nous n’avons pas tous la même résistance à l’addiction

le problème est que le système de la récompense marche bien quand nous n’avons pas fait quelque chose depuis longtemps et que notre cerveau est « en manque ». Beaucoup moins si il estime que tout est bon de ce côté. Cela s’appelle l’accoutumance.

Par exemple pour la soif:

  • Vous avez soif car vous êtes déshydraté. Votre cerveau vous donne envie de boire (important pour survivre).
  • Si vous trainez à boire, la sensation désagréable augmente de plus en plus (bâton).
  • Vous prenez une première gorgée d’eau qui est un plaisir intense.
  • La seconde est agréable mais un peu moins.
  • Les autres de moins en moins plaisantes…
  • Vous arrêtez donc jusqu’à ce que votre corps soit de nouveau déshydraté.

Plus on répète un geste et moins la récompense (donc le plaisir) est grand.

Comme vous avez commencé à vous masturber de plus en plus

Vous avez compensé la qualité par la quantité. Mais c’est un cercle vicieux car plus vous le faites, moins c’est plaisant. Du coup vous le faites encore plus, ce qui est encore moins plaisant. c’est comme cela que commence l’addiction au porno et à la masturbation.

Pourquoi suis-je accro à la pornographie?

la pornodépendance

La pornodépendance est l’addiction au porno. Il s’agit du fait d’avoir un besoin compulsif de regarder des vidéos pornographiques. Souvent comme stimulus masturbatoire.

On devient accro à la pornographie car on cherche des stimulations pour déclencher l’excitation sexuelle nécessaire à la masturbation. Ors les sites pour adultes fournissent des stimulations intenses et faciles d’accès. mais là aussi, la trop grande fréquence d’utilisation diminue la récompense et provoque l’accoutumance.

Vous êtes porno addict car un film pornographique fait réagir le cerveau différemment

Notre excitation sexuelle est déclenchée par plusieurs choses:

  • Nos pensées plus ou moins avouables (fantasmes).
  • Nos perceptions corporelles (vue, toucher, ouïe, odorat…)

Nous pensons en image et tout ce que nous vivons est transformé en une photo dans notre esprit. Plus celle-ci est proche de la réalité et plus elle est efficace et stimulante. C’est encore plus vrai pour une vidéo et c’est cela qui rend porno addict.

Par exemple:

  • Vous lisez dans le journal (ou entendez à la radio) qu’un évènement grave à eu lieu. Vous devez créer une image mentale. Elle va sans doute être « un peu floue », modérée. cela vous affecte peu.
  • Si l’article est accompagné d’une photo. Cela devient déjà plus concret et stimulant. Il y a moins de place pour l’imaginaire.
  • Si vous voyez un reportage au journal de 20H, il y a une multiplication d’images, le son, le mouvements, peut-être des détails que vous n’aviez pas imaginés (Cf. le journaliste de France 2 qui s’est a interviewé un homme devant le corps de s femme lors de l’attentat de Nice).

Une vidéo est donc beaucoup plus réaliste et stimulante pour votre cerveau. C’est une information importante si vous voulez vous défaire de votre addiction au porno et à la masturbation.

Il est difficile d’arrêter le porno à cause de la variété des sites pour adultes

Toujours à cause de notre instinct et de son envie que nous fassions un maximum d’enfants nous aimons la nouveauté. Car si nous avons plusieurs partenaires sexuels, nous pouvons faire plein de bébés différents. Répartir au maximum nos gènes sur la planète.

La nature nous pousse donc à multiplier les partenaires. Surtout les hommes qui peuvent « techniquement » faire des enfants différents tous les jours. Pour peu qu’ils trouvent assez de femmes.

Notre capacité à être excité augmente donc avec la nouveauté. Un ou une nouvelle partenaire sexuelle stimule plus notre imaginaire et notre excitation sexuelle. Ce qui n’est pas facile pour faire l’amour mais très simple avec la pornographie.

Il y a de nombreuses vidéos sur un site pornographique. Souvent nous commençons à en regarder une, puis apercevons du coin de l’oeil une autre (il y a toujours des petites vignettes qui présentent d’autres vidéos).

Cela stimule notre imaginaire et notre instinct sexuel. Rallonge le temps passé sur le site et il devient difficile d’arrêter le porno et la masturbation. Car « il y a toujours mieux ».

L’objectif d’un site de vidéos X est de gagner de l’argent. Le sexe est la principale source de revenus sur internet. Pour cela il est nécessaire que vous restiez longtemps. Vous voyez ainsi plus de publicités qu’ils peuvent vendre.

Maintenant que vous avez bien compris l’origine de votre addiction au porno il faut agir

Votre addiction au porno est une vraie drogue. Si vous ne faites rien pour arrêter la pornographie cela va prendre de plus en plus de place dans votre vie.

Le sevrage est difficile mais cela en vaut la peine. La vie sexuelle, relationnelle et affective des gens que j’aide à stopper le porno s’améliore beaucoup.

  • Ils sont plus heureux.
  • Libèrent beaucoup de temps libre pour les loisirs.
  • Retrouvent la capacité à avoir une bonne érection.
  • Se sentent mieux dans leur peau et font des rencontres.
  • Retrouvent le plaisir d’une vie sexuelle épanouie. Notamment leur capacité à éjaculer ou à jouir et leur désir sexuel.
  • Améliorent leur relation de couple

Restez motivé. Il va vous falloir quelques semaines pour vous débarrasser de votre addiction au porno. Peut-être quelques mois pour y arriver. Mais vous pouvez le faire. Je vais maintenant vous expliquer comment.

D’autres articles pour se débarrasser de la dépendance au sexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *